Home

«Maison Intérieure» / Cycle d’atelier d’écriture @ Les Ateliers de la Mémoire / Jan-Fev 2017

appartementpdf-1

Plan du texte de Michèle Andryanczyk

«Les mots — je l’imagine souvent — sont de petites maisons, avec cave et grenier. Le sens commun séjourne au rez-de chaussée, toujours prêt au « commerce extérieur », de plain-pied avec autrui, ce passant qui n’est jamais un rêveur. Monter l’escalier dans la maison du mot c’est, de degré en degré, abstraire. Descendre à la cave, c’est rêver, c’est se perdre dans les lointains couloirs d’une étymologie incertaine, c’est chercher dans les mots des trésors introuvables. Monter et descendre, dans les mots mêmes, c’est la vie du poète.»

« La Poétique de l’espace », Gaston Bachelard

On commence par rêver dans sa chambre. Ensuite, on s’attable à son bureau pour rédiger les premières esquisses. On regarde par sa fenêtre pour chercher l’inspiration. Le grenier est le lieu de nos souvenirs.

La maison est au cœur du processus littéraire. Tant d’histoires se déroulent au cœur d’un salon…
Et tant d’écrivains ont évoqué leurs murs pour créer leurs personnages.
Avec les textes de Michèle Andryanczyk, Olivier Louis & Axel Pleeck.

recueil Maison Intérieure

http://www.calameo.com/books/004902825bf113ffb03c6

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s